|||||||||||||||Les Musiciens ||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||

Luc CHERKI / Chant & Guitare

Les affres de l’Histoire n’ont pas de prise sur la musique du chanteur et musicien Luc Cherki.

Né en 1933 à Alger, il suit sa famille en France en 1940, dans l’espoir d’un monde meilleur.

Mais le décès de son père et le climat inquiétant de l’Occupation en France poussent sa mère à rentrer avec ses enfants en Algérie.

Il y découvre alors, fasciné, la musique chaâbi, cette musique orientale chantée par le peuple d’Alger. Dès l’âge de dix ans, il entame au Conservatoire d’Alger l’apprentissage du chant, du violon et de la guitare. Il fait notamment partie des élèves du maître El Hadj Mohamed El Anka. A dix-huit ans, il est engagé par la radio pour chanter une fois par mois en langue arabe durant 55 minutes. Puis Luc Cherki se met à enchaîner les galas en Algérie et au Maroc.

En 1955, il doit quitter Alger et s’installe à Paris où il ne tarde pas à vivre de son art.
Il rencontre en effet Eddie Barclay qui lui fait enregistrer son célèbre album « Le Mariage Juif », vendu à 50 000 exemplaires.

Fort de ce succès, Luc Cherki enchaîne les concerts, souvent accompagné par le génial pianiste Maurice El Medioni, qui participera également à l’aventure d’El Gusto.

Le 7 décembre 1981, Luc Cherki triomphe sur scène à l’Olympia où il fait également ses adieux au public. Toutefois en 1995, il reprend le chemin de la scène.

Contacté par Safinez Bousbia, il intègre alors l’orchestre d’El Gusto après avoir déjà lui-même enregistré de son côté 8 albums et 21 quarante-cinq tours.

< Retour aux musiciens
blog Téléphone Arabe Nos Partenaires